Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juin 2010

LOVE HOTEL/R.Chan

31/05/2010

 

Un témoignage supplémentaire sur les Love Hotel. R.Chan ne garde que des bons souvenirs de ces établissements qui lui ont souvent permis d’échapper au monde étroit que composent la maison et l’école pour l’espace d’une journée. Malheureusement, elle était encore jeune à l’époque et les chambres à thème étaient au dessus de ses moyens.

Les photos proposées pour accompagner cette interview ont été réalisées par Pierre Basson, dans l’obligation de dissimuler son appareil photo, au risque de passer pour un pervert ou pour un détective privé en quête de clichés compromettants. (je vous encourage à vous rendre sur sa page personnelle www.maiis.net)

 

Pourquoi les Japonais ont-ils besoin des Love Hotel ? Leur lieu de résidence n’est-il pas suffisant ?

Je pense que les Love Hotel sont absolument nécessaires. Si on compare avec l’Occident, les Japonais emménagent seuls – sans leur famille – très tard. A l’exception de ceux qui partent faire des études très loin du domicile parental, presque tous les Japonais restent vivre avec leurs parents. Ceci combiné au fait que les femmes au foyer sont très nombreuses dans l’archipel et par conséquent, très présentes à la maison, fait qu’il est très difficile d’avoir des relations sexuelles dans ce lieu où la présence d’un autre membre de la famille est quasiment permanente.

C’est d’autant plus problématique que les Japonais ont un amour de la propreté presque maladif. Avant tout rapport, chacun souhaite prendre une douche. Le Love Hotel apparait alors comme un endroit plus adapté aux allés et venus entre la salle de bain et le lit que le domicile parental.

Sinon, il reste le parc public, mais nombreux sont ceux qui les trouvent trop lugubres.

A quel âge y es tu allée pour la première fois ?

A 18 ans.

Est-ce que les Love Hotel ont été conçus pour ceux qui souhaitent garder leur relation secrète (protéger leur relation des regards extérieurs) ? Les mineurs sont ils autorisés à y pénétrer ? Y a-t-il un client-type ?

J’ai entendu dire qu’il existait une forme primitive de Love Hotel entre les années 1764 et 1781. A cette époque, ces établissements n’avaient pas été conçus pour que les clients puissent y passer la nuit mais pour les rencontres secrètes.

Un écriteau stipulant « interdit aux mineurs » est accroché à l’entrée de chaque Love Hotel, mais la vérité est tout autre et les mineurs les utilisent.

Je ne pense pas qu’on puisse dire qu’il existe un client-type de Love Hotel.

En règle générale, lorsque tu passes un moment dans un Love Hotel, utilises-tu tous les services qui te sont proposés (Home Cinéma, grandes baignoires, Karaoke…) ?

J’ai déjà utilisé presque tous les services proposés. Pour un prix inférieur à une nuit, il existe des forfaits permettant de séjourner dans un Love Hotel de 5 heures du matin à 5 heures du soir. Ainsi, on peut être à l’aise, un peu comme à la maison. On a le temps de profiter de tout.

En France, on associe aux Love Hotels l’image de chambres originales avec des décors déjantés. Mais en réalité, les établissements proposant ce genre de chambres sont plutôt rares. En ce qui te concerne, préfères-tu des chambres à thèmes ? Pourquoi ?

Personnellement, je n’en ai jamais utilisée. Les chambres à thème sont plus chères et surtout souvent occupées et donc plus difficile d’accès. Plusieurs fois, nous nous sommes amusés avec des amies ou mon copain à regarder les chambres présentées dans les numéros « spécial Love Hotel » qui sortent toujours avant Noël. De nombreux décors ont l’air intéressant et si l’occasion se présentait, j’aimerais bien essayer d’y aller.

Penses tu que les Japonais aient besoin des chambres à thème pour donner un côté mignon au sexe, et le rendre plus facilement abordable (une sorte de diversion) ?

Je ne pense pas. Il existe de nombreux Love Hotel et je crois que ces chambres naissent plus de la volonté de chaque établissement de se différencier de la concurrence.

Le prix des chambres de Love Hotel étant intéressant, as-tu déjà pensé à y séjourner lors d’un voyage touristique ? Pourquoi ?

 Je n’ai jamais séjourné dans un Love Hotel lors d’un voyage. On ne peut pas réserver à l’avance et je serais bien trop embêtée s’il n’y avait plus de chambres de libres.

As-tu une anecdote marante à raconter à propos des Love Hotel ?

Dans chaque chambre, il y a un livre d’or où ceux qui y ont séjourné peuvent se confier. On peut y trouver des histoires de Love Hotel très marantes. Les gens écrivent à propos de leur performance sexuelle, d’une demande en mariage…

Par ailleurs, les Love Hotel ont été la scène de nombreuses affaires de meurtre par le passé et sont un terreau fertile pour nombre d’histoires de fantômes. On dit qu’à l’extérieur des fenêtres teintées des chambres marquées du sceau de ces malheurs, on aurait collé un talisman. Mon amie m’a confié une histoire effrayante. Alors qu’elle séjournait dans une chambre avec son copain, une machine à sous s’est soudainement mise à bouger à côté du lit…

Autre anecdote. On échange aussi pas mal d’informations concernant les Love Hotel entre amies. Il m’est déjà arrivé d’aller dans un hôtel sur conseil d’une amie et de la croiser dans le lobby et de papoter un peu. On fait aussi tourner entre nous les cartes de fidélité de nos établissements préférés.

As-tu un hôtel dans lequel tu as séjourné et que tu pourrais me conseiller ?

Le 100 Inchi no Sukurin dans lequel on peut voir des films dans d’excellentes conditions.

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :